Voici mon nouveau terrain de jeux pour mes sorties dominicales.

J’irai probablement toujours au Parc de Lacroix Laval pour les sorties longues incorporant de l’allure spécifique marathon. Les différents circuits du parc permettent d’adapter facilement le parcours à la durée prévue de la séance d’entraînement. La grande boucle d’environ 5 km est suffisamment longue pour ne pas être trop monotone, le dénivelé est très raisonnable et plusieurs points d’eau rendent inutile le port d’une poche à eau ou d’un porte bidon.
Mais bon, c’est bien de pouvoir un peu changer d’air … Je vais donc aller de temps en temps fouler les sentiers du Bois de Serres.

Situé au nord ouest de Lyon, Dardilly a su préserver son caractère villageois malgré une population d’environ 8000 habitants. Vallons, vergers et bois constituent un paysage naturel de qualité et c‘est tout un réseau de sentiers qui permettent aux promeneurs de découvrir de magnifiques points de vue sur les Monts du lyonnais et les Monts d’or.

J’ai découvert le vallon de Chantemerle lors d’une petite séance effectuée pendant l’entraînement de mes filles au stade de la Brocardière à Dardilly. Un petit coup de Googlemaps m’a permis d’étendre cette découverte aux vallons de Serres et Planches.

Le Bois de Serres est étonnamment calme malgré la proximité de la RN7. Plusieurs sentiers permettent de cheminer au cœur de ce site d’environ 90 ha. L’alternance de sous-bois et de clairières, le fait de longer en partie le ruisseau des Planches rendent ce site très agréable. Malgré cela, la fréquentation du lieu reste raisonnable voir même inexistante en début de matinée … Quelques toutous et leurs maîtres, des pêcheurs, un p’tit vttiste ou deux et bien sur du jogger/runner/trailer le tout étant comme vous pouvez le constater nettement plus diversifié que la population du Parc de Lacroix Laval un dimanche matin.

Tracé GPS du parcours

Vous remarquerez sur le tracé du parcours mon sens remarquable de l’orientation, cette faculté unique pour dénicher le chemin se terminant en cul de sac et cette propension naturelle de coureur de bitume à retrouver son terrain habituel (petite portion sur la RN7) … 😆

Ayant franchi à plusieurs reprises le ruisseau des planches, j’ai eu le plaisir de tester si l’eau s’évacuait bien de mes Trabuco … C’est bien le cas mais mes chaussettes oranges sont quand même restées bien humides ! Au fait l’eau s’évacue bien mais pas la boue …

Voilà une bonne sortie dans un site sympa. Il faut vite en profiter, il est progressivement menacé par l’urbanisation … 🙁

Share This