Un semi marathon et un 10km au programme de ce dimanche 19 octobre 2008 organisé par l’Office Municipal des Sports de Grigny.

Quelques photos du Semi Marathon de Grigny 2008.

L’OMS a concocté un parcours particulièrement exigeant. C’est vallonné, ça tournicote, il y a du bitume bien sûr mais également des chemins de terre et quelques éléments urbains pour rajouter un peu de difficulté … plots, ralentisseurs. Que du bonheur. On est loin de la monotonie (à mon goût) du semi marathon de Lyon.

La course a eu lieu sur des routes ouvertes à la circulation mais ça ne semble pas avoir posé de problème aux participants. Le balisage est par contre un peu léger et mériterait d’être renforcé. A moins qu’il faille tout simplement briefer un peu plus les bénévoles sur les besoins de base d’un coureur : « Je passe par où ? ». Rien de bien catastrophique. Pas de quoi ternir la fête en tout cas.


Biscotte, Xavier et Taz le Diable. Yannick, le compère frileux, n’est pas encore là.

Je n’étais pas de la partie en tant que coureur, je me réserve pour le Lyon Urban Trail et la SaintéLyon, mais je tenais à venir encourager mes compères et puis j’avais mis ma casquette d’Arthur grand reporter. On m’a surtout confondu avec le représentant de la gazette locale. J’ai finalement prit une bonne suée en me rendant à divers points du parcours pour shooter mes petits camarades. Prise de photos, sprint, prise de photos, sprint, ce n’est pas de tout repos d’être reporter ! Bon j’ai été quand même récompensé par une bonne bière offerte par Yannick.

[youtube Dw7AlzmmqpI nolink]

Et les compères dans tout çà ? Et bien ils étaient quatre, avec le même objectif : faire la peau au seuil des 1h30. Je les cite dans l’ordre du quarté gagnant :

TempsClassement
Xavier1:28:5135
Taz le Diable1:29:0539
Yannick1:32:0654
Biscotte1:32:1956

J’avais promis de pourrir le dernier et ceux qui échoueraient dans leur tentative de battre l’objectif du jour. Tiens, j’en connais un qui cumul les deux conditions … Ca lui apprendra de vouloir faire du bitume ! En fait, je vais être plutôt gentil. Le parcours était vraiment difficile et je suis persuadé que Yannick et Biscotte auraient parfaitement réussi leur objectif sur une course plus facile. Oui, il vous faut peut-être des courses plus faciles … Je sens que je vais me faire charrier pour le LUT. D’autant que c’est le dernier des quatre compères qui tiendra l’appareil photo cette fois !

Attention, je sais également distribuer les bons points. J’ai offert à Taz le Diable et à sa petite famille une choucroute accompagnée de saucisse de Morteau. Idéal pour la récupération. Ce n’était pas prévu au départ mais c’était bien sympa.

Au bilan, une bonne journée dominicale … 😀

Share This