Lyon Marathon 2009

Allez, il ne faut pas trop avoir de regret pour le Marathon de Lyon, il semble que même la présence du soleil sur notre belle ville de Lyon ait été annulée. Par contre, la pluie a fait le forcing pour s’inviter. Ca explique peut-être la faible présence de coureurs au rendez-vous qui était prévu ce matin à 9h00 devant le Palais des Sports. Une quarantaine de personnes tout au plus. Pas bien épais comme représentation pour faire entendre son mécontentement mais bon, c’est l’intention qui compte.

Nous étions présent avec l’ami Yannick du forum Athlète Endurance. Nous n’étions pas inscrits au Marathon de Lyon mais c’était histoire de montrer notre solidarité de coureurs et l’occasion de faire un footing commun.

Lyon Marathon 2009 - Le rassemblement
Une quarantaine de courageux devant le palais des sports.

Il faut saluer la présence d’un représentant courageux du club Lyon Athlétisme. C’est tout en leur honneur d’avoir fait l’effort de venir et de montrer par là le minimum de considération requis envers les coureurs déçus par cette annulation. On ne peut pas en dire autant des autres parties concernées.

Bon, c’est bien beau la parlotte mais on était là également pour courir. Notre petite troupe s’est ébranlée en direction de l’Hôtel de Ville en passant par la promenade le long des quais du Rhône.
L’idée étant de porter une lettre signée par l’ensemble des coureurs présents au maire de Lyon. Une lettre courtoise exprimant notre déception face à cette annulation tardive.

Nous avons mis environ 45 minutes pour nous rendre au parvis de l’Hôtel de Ville. M.Braillard n’était pas là pour nous accueillir avec les croissants et le café. Il y avait bien le planton de service pour nous préciser que le maire avait d’autres chats à fouetter et pour nous indiquer la boîte aux lettres … Dommage, je me serais bien enfilé une petite viennoiserie en guise de ravitaillement.

Lyon Marathon 2009 - Le rassemblement
45 minutes plus tard à l’abri sous les arches de l’Opéra.

Après une photo souvenir, le groupe s’est dirigé vers le Parc de la Tête d’Or pour un ultime baroud avant de rentrer sur Gerland. Quant à Yannick et moi nous avons quitté tout ce petit monde un peu plus tôt pour rentrer à la case départ avec une féminine de Clermont-Ferrand.

Bilan : une bonne sortie d’1h30 hors temps de pause avec Yannick que je n’avais pas vu depuis longtemps. Pour ce qui est de l’objectif du rassemblement, il ne fallait pas espérer une quelconque efficacité. C’était juste une question de principe.

La page est tournée.

Un article du blog Radio Parilly :
Marathon de Lyon, ils y étaient.

L’article de Benjamin Steen paru le 27 avril dans Le Progrès :
Les coureurs dans la rue.

Share This