Off Mamanpat Bugey

Purée, je suis à la ramasse sur tous les fronts en ce moment … Ma liste des trucs à faire s’allonge comme un jour sans fin. Alors vous voudrez bien m’excuser, mais pour une fois, je vais faire court.

Ce dimanche, c’était jour de Off. Pas n’importe quel Off, une cuvée spéciale Mamanpat dans le Bugey théoriquement sur le parcours du Trail de Douvres. Je dis théoriquement car nous avons eu le droit au traditionnel jardinage somme toute assez classique sur ce genre de sortie. Cette phase jardin était particulièrement réussie. Descentes abruptes, ronces et barbelés sont venus égayer la sortie et ont mis à rude épreuve le matériel de certains. Et oui même les coupes vents Raidlight font profil bas face aux barbelés …

Outre cette approche ludique du jardinage nous avons eu le plaisir de découvrir ou re-découvrir le petit hameau de Brey de Vent (je n’ai toujours pas pu tester la crêperie), le Château des Allymes (une ancienne place forte en pierres d’aspect assez massif), le sommet du Mont Luisandre (805 m d’altitude, ben oui c’est le Bugey, pas les Alpes), le passage dans la Roche Fendue (vraiment étonnant) en suivant un parcours en majorité en sous-bois histoire de se protéger de l’ardeur du soleil.

[youtube Hj1CbuzmBmM Off Mamanpat dans le Bugey]

Ben oui, il a fait beau même très beau et ce n’était pas gagné si on se réfère aux prévisions météo de la veille qui annonçaient des averses dans la matinée. Pour une fois que Météo France se plante … 😉

Il y avait tout plein de monde, des blogueurs, des kikoureurs, des forumeurs d’Athlète Endurance, quelques membres illustres du GCO, des coureurs, quoi ! Une petite vingtaine en tout et pour tout, sans compter les familles. Des grands, des petits, des lents, des rapides et même des très rapides, des amateurs de Saint Nectaire et des moins amateurs, des buveurs de bière et des moins amateurs (heu, il y en avait vraiment ?), des connus voir très connus et d’illustres inconnus, tout ce petit monde réuni dans une même passion de l’effort et du réconfort.

Le réconfort, c’était le pique-nique à l’arrivée. Certains étaient si pressés d’attaquer cette phase du Off qu’ils ont préféré zapper l’assaut final du Mont Luisandre (il ne restait pas grand-chose pourtant) … Je ne citerai pas de nom. Bon allez si, juste un : Tazounet. Il s’est préparé une excuse. Il voulait rejoindre madame au plus vite pour la rassurer. C’est que le jardinage, ça prend du temps.

Off Mamanpat Bugey

La perte de calories engendrée par ce long effort commun a été rapidement compensée par maintes préparations culinaires toutes aussi bonnes les unes que les autres. Repus, notre esprit a été maintenu en éveil par l’ami Gibus qui nous avait préparé un quizz sur le thème du trail dans l’Ain ce qui nous a valu à chacun le plaisir de gagner un lot offert généreusement par Badgone et Endurance Shop Villefranche. A nous, le t-shirt collector de feu le marathon de Lyon, la casquette fétiche Crédit Agricole et autres lots de valeur. Il y avait quelques trucs bien sympathiques : lunettes, sandales, bouteilles de vin !
Mes trois bonnes réponses (le plus pur des hasards) m’ont permis de gagner un magnifique porte-clés mousqueton aux couleurs du GCO ! Oh Saint Badgone, sois en infiniment loué …

Bref, un off réussi. Et puis, ce n’est quand même pas courant de pouvoir devancer Benoît Laval dans la montée du Mont Luisandre et d’arriver à suivre (péniblement) Maud Giraud dans la descente du même mont ! C’est que ça va vite ces petites bêtes. 😉
Je me suis régalé. J’avais besoin de courir un peu pour oublier mes récents déboires à la Montagn’Hard et puis il faut que j’accumule quelques kilomètres pour fin Août.

Alors, c’est bien le trail Libellule ?

Merci Mamanpat. 😀

PS : M… j’ai oublié de réclamer ma crêpe au Nutella à Mamanpat. Tu te rappelles que tu m’en dois une depuis le Nivolet ? En plus la crêperie était juste à côté. Argh !

Quelques photos :

Off Mamanpat dans le Bugey
Share This