A quelques jours de la SaintéLyon, le gros de la préparation est achevé. Il ne reste plus qu’à faire du jus et c’est avec des guiboles toutes neuves et un mental au top que nous nous élancerons à l’assaut des chemins et des routes des Monts du Lyonnais ce premier weekend de décembre. Que ce soit sur l’épreuve reine en solo ou sur le format plus court de la Saintexpress ou bien encore en relais, chacun d’entre nous aura son quota d’émotions et de souvenirs « mythiques » à conserver précieusement jusqu’à la prochaine édition.

Pour nous, ce sera la LyonSaintéLyon, une douceur de 136 km et 3000 m de D+ à déguster longuement, moitié off, moitié compétition, pour varier les plaisirs. Nous serons une petite dizaine à prendre le départ devant le Palais des Sports de Gerland. Des coureurs d’horizons divers, avec des expériences bien différentes mais tous réunis autour d’une même passion, d’une même envie.

Avis aux amateurs, il reste de la place …

Reco du parcours :

J’ai pu intégrer dans ma préparation une reconnaissance intégrale du parcours de la SaintéLyon en VTT avec compère Jean Mik (l’avantage d’habiter à Lyon). A vrai dire, nous avons même allongé la sauce sans vraiment le vouloir. Comme quoi, ça sert le balisage ! Et bien, il y a de bons coups de cul sur le parcours ! Qui a dit que le cardio ne montait pas aussi haut en vélo qu’en courant ?

On a adoré se chauffer les cuissots, on recommencera en 2011, c’est sûr …

Le nouveau passage « en crête » avant Moreau. Sympathique n’est-ce pas ?
Moreau est sur la gauche. On y descend en longeant la haie qui coupe horizontalement l’image de gauche à mi-hauteur. Sur l’image de droite, la haie en question et Moreau en contrebas.

La semaine suivante, ce fut l’entrainement organisé par Extra Sports et le CT Lyon. Une promenade d’une trentaine de kilomètres autour de Sainte-Catherine avec une reconnaissance de la nouvelle portion « en crête » avant Moreau. Une bien belle journée (un poil trop ventée) qui s’est terminée devant une choucroute à papoter. J’en profite d’ailleurs, pour passer un petit bonjour à la Boris team et à mon compère d’un jour rencontré au cours du trajet.

Le chemin du Château à Chaponost. Vos jambes vont s’en rappeler …

Pour coureurs (un peu trop) éclairés …

Sans aucun doute, il faut être un peu trop éclairé du ciboulot pour doubler la SaintéLyon ! Enfin, c’est ce que pensent certains. Patrovite nous a créé un logo pour l’édition 2010 de la LyonSaintéLyon. L’idée est de l’éditer, de le plastifier et de le fixer sur la chasuble porte dossard en prenant soin de ne pas masquer le sponsor de la course et la bande réfléchissante de sécurité.

Je pourrais vous le présenter comme le symbole fédérateur de notre petit groupe. Pendant la compétition officielle, lors du retour sur Lyon, lorsque notre groupe sera disloqué, que chaque coureur sera éparpillé dans le peloton en fonction de ses capacités sportives, ce logo nous rappellera que nous sommes engagés dans une même épreuve : la LyonSaintéLyon et nous aurons alors une petite pensée pour les autres membres du groupe. Nos jambes risquent bien de nous le rappeler aussi du reste …

Je pourrais évoquer également la fierté de participer à cette mini aventure dans la froidure des Monts du Lyonnais ou mettre en avant la curiosité qu’il va susciter auprès des bénévoles et des autres coureurs. Une invite à l’échange et au papotage en quelque sorte et une invite aux encouragements par la même occasion (on risque d’en avoir besoin).

Mais non, je pense surtout à une rencontre l’année dernière alors que nous traversions la place Carnot :

Il y a foule sur la place Carnot. C’est le marché de Noël. Nous contournons les petits chalets disposés là chaque fin d’année pour prendre la rue Victor Hugo. C’est une rue piétonne très fréquentée. Nous slalomons entre les groupes de passants. On ne passe pas inaperçus avec nos tenues de trailer. « Alors, dernière révision avant ce soir ? » nous lance un piéton amusé. « Mais non, on va à Saint-Etienne à pied pour économiser le prix des navettes. » répond Biscotte le plus sérieusement possible. « Ouais, c’est cela … » T’as pas été crédible sur le coup ma Biscotte.

Pour sûr, cette année, on lui collera un logo sur les lunettes au sceptique … 😉

La météo :

La tendance est au froid, on peut même dire au très froid avec des températures qui vont allègrement descendre en dessous du 0°. Depuis le temps que Michel Sorine désire la neige … Il risque bien de l’avoir cette année, peut-être même le pack toundra, blizzard et ours blanc compris.

L’année dernière, il faisait plutôt doux et malgré cela je me rappelle avoir souffert du froid dans la grange du ravitaillement de St Genoux. Soyez prévoyants, c’est long 136 km quand on a froid …

Va peut-être falloir penser aux Yaktrax …

Ravitaillement de Sainte-Catherine :

N’oubliez pas d’emmener une petite bricole à manger que l’on puisse mettre en commun au ravitaillement ce qui sera assurément plus convivial que de manger chacun sa barre de céréales dans son coin. En plus de l’eau et du coca, je prévois deux thermos de thé bien chaud … Vues les températures prévues, ça ne sera pas du luxe !

Bonne fin de préparation à tous et à très bientôt.

Arthurbaldur. 🙂

Entrainement Officiel SaintéLyon
Share This