J’imagine que vous avez déjà pris votre dose de vœux pour l’année … Tant pis, vous ferez bien encore l’effort de reprendre un petit « Bonne année 2011 » pour me faire plaisir. Des vœux d’Arthur, ça ne se refuse pas, m’enfin ! Je profite donc de ce traditionnel bilan sportif de fin d’année pour vous présenter mes meilleurs vœux. Je vous laisse le choix du genre … santé, bonheur, argent et tutti quanti, servez-vous copieusement, resservez-vous tout autant, bref abusez-en.

Ca y est ? Bon, passons à la suite maintenant …

Course à pied :

20062007200820092010
Kilométrage total1 608 km1 668 km1 847 km2 076 km2 196 km
Kilométrage mensuel134 km139 km154 km173 km183 km
Kilométrage hebdomadaire31 km32 km36 km40 km42 km
Vitesse moy. entraînement9,9 km/h10 km/h8,9km/h8,2km/h9,1km/h
Dénivelé total18 531 m41 165 m61 882 m49 488 m
Dénivelé moyen129 m284 m472 m327 m
Nombre d’entraînements130144145131151
Durée totale entraînement140h36′148h41′169h11178h46172h33
Nombre de compétitions7781311
Durée totale compétition21h07′18h27′55h23′110h04′104h31′
Kilométrage compétitions210 km183 km337 km615 km628 km
Abandon compétitions00130


Off Nivolet Revard, le 13 juin 2010. Biscotte, Arthurbaldur et Tazounet au pied de la croix. (Crédit photo : Biscotte).

Abandons : zéro !

Après une année 2009 difficile durant laquelle j’avais cumulé plusieurs abandons (Trail des 3 Châteaux, Montagn’Hard et UTMB) j’avais décidé que 2010 serait une année de consolidation. Pas de surenchère compétitive, les objectifs de l’année seraient plus raisonnables avec un kilométrage en compétition identique à celui effectué l’année précédente. 2010 serait la sœur jumelle de 2009, les abandons en moins. Ce premier objectif est parfaitement atteint. On peut constater que la durée et les kilomètres parcourus en compétition sont quasiment similaires sur les deux dernières années.

De 4 à 5 :

Mon passage de 4 à 5 séances hebdomadaires est enfin réalisé et pleinement validé. J’ai entamé cette évolution en 2008 en préparant les 10 km des Foulées San Priotes. Du fait d’un volume d’entrainement moins important, un plan 10 km est bien adapté pour ajouter une séance supplémentaire avec un minimum de risque. Je suis repassé ensuite à 4 séances pour des préparations trails nécessitant plus de volume. En 2010, mes plans d’entrainement ont tous comporté 5 séances hebdomadaires. Par contre, j’ai fait le choix de me restreindre à 4 voire 3 séances pour les semaines d’assimilations en fin de cycle ou en fin de plan et pour les semaines de récupération active post compétitions. Globalement, le nombre de séances augmente peu mais les séances sont réparties de manière moins uniforme. J’ai constaté qu’un cycle de 2 semaines d’entrainements intenses avec 5 séances hebdomadaires suivi d’une semaine d’assimilation avec 4 séances me convenait parfaitement.

Des hausses et des baisses :

On notera la baisse du cumul annuel du dénivelé positif et la hausse de la vitesse moyenne des entrainements qui sont les conséquences des préparations aux courses sur bitume inscrite au planning 2010 (notamment les 100 km de Millau). En 2010, j’ai couru un peu plus souvent, un peu moins longtemps mais nettement plus vite … enfin vite, tout est relatif.


Trail Verbier St-Bernard, montée à Pierre Avoi depuis Verbier.

Quelques points négatifs …

Les compétitions choisies en 2010 m’ont causé quelques désagréments de par leur proximité. Bien sûr, j’avais fait ce choix en toute connaissance de cause et en ayant conscience des problèmes de récupération que ces choix pouvaient engendrer à la longue.

Participer au Pilat Winter Raidlight Trail (33 km et 1040 m D+) en début d’année a perturbé quelque peu ma préparation générale de début d’année (plan foncier). Participer à un trail de 33 km (4h15 de balade) n’était pas cohérent d’autant que je participais une semaine plus tard au cross de la Feyssine.

Participer au Trail des Cabornis (40 km, 2100 m de D+) n’a pas été chose facile une semaine après les foulées tassilunoises. Non pas que la distance du 10 km de Tassin m’ait particulièrement éprouvé mais je m’étais préparé spécifiquement pour cette échéance avec l’objectif d’améliorer mon chrono. On s’en doute, un plan 10 km n’est pas vraiment adapté au profil d’une course dans les Monts d’Or. J’ai été très proche de la crampe musculaire dans la dernière montée. Biscotte a eu moins de chance que moi. Nous n’étions clairement pas préparés. Comme quoi les acquis disparaissent vite. Deux semaines plus tard, j’étais au départ du grand format du Lyon Urban Trail … Autant dire que le mois de Mars a été quelque peu chargé, peut-être un chouïa trop.

Ce qui est sûr, c’est que j’ai vraiment manqué de fraicheur à l’Ultra des Coursières (102 km, 4200 m D+). La proximité du Nivolet Revard (49 km, 2600 m D+) deux semaines avant en est bien sûr la cause principale mais j’avais sûrement cumulé de la fatigue à l’issue du mois de mars.

Je pense même que je n’avais toujours pas pleinement récupéré de ce début d’année chargé quand je me suis présenté début juillet au trail Verbier St Bernard.

Mes performances auraient pu être meilleures aux Coursières et à Verbier avec un planning compétitif de début d’année mieux construit, laissant plus de place à la récupération et à l’entrainement par exemple. Mais n’allez pas croire que j’ai un quelconque regret pour autant. Ma pratique compétitive est avant tout dictée par le plaisir. Plaisir de la découverte, plaisir de l’effort et plaisir de la rencontre. Finalement c’était plutôt positif sur ce point, non ?


Trail Verbier St-Bernard, l’amas rocheux de Pierre Avoi. Première difficulté du jour avec un passage à 2400 m.

… mais surtout des points positifs :

J’ai eu le plaisir de partager à nouveau des moments intenses avec mes compères. C’est cool, ils se sont relayés pour me tenir compagnie pendant mes compétitions tout au long de l’année. Si c’est pas des vrais potos ça ! Que de bons souvenirs. Une mention particulière pour cette arrivée commune avec Tazounet aux 100 km de Millau puis celle avec Biscotte quelques semaines plus tard à l’occasion de la LyonSaintéLyon. J’ai eu la joie également d’être secondé par un Jean Mik dévoué à Millau. Une belle équipe et une chouette expérience.
Et puis il y a eu les offs. Je garderai un très bon souvenir du off du Nivolet avec Biscotte et Tazounet même si j’étais loin d’être au meilleur de ma forme. Des sorties communes bien trop rares.
Et puis il y a la LyonSaintéLyon et son lot de rencontres. Une expérience réussie à renouveler, c’est d’ores et déjà prévu en 2011.


Trail Verbier St-Bernard, l’hôtel Splendide à Champex. Le châtelet en arrière plan.

Bilan chrono sur les distances officielles :

20052006200720082010
10 km
Temps44’42 »42’37 »41’52 »41’29 »41’04 »
Allure4’28 » / km4’15 » / km4’11 » / km4’08 » / km4’06 » / km
Vitesse13,4 km/h14,1 km/h14,3 km/h14,5 km/h14,6 km/h
Semi Marathon
Temps1h43’23 »1h37’47 »1h38’24 »
Allure4’53 » / km4’37 » / km4’39 » / km
Vitesse12,2 km/h13,0 km/h12,9 km/h
Marathon
Temps3h48’42 »3h35’34 »
Allure5’25 » / km5’06 » / km
Vitesse11,1 km/h11,7 km/h
100 km
Temps13h04’52 »
Allure7’51 » / km
Vitesse7,6 km/h

Course sur bitume oblige, un point rapide sur mes chronos sur les distances officielles. Deux nouveautés cette année. J’ai amélioré mon chrono sur 10 km. Certes, ce n’est pas une progression fulgurante mais 25″ de gagné ce n’est pas si mal. L’autre nouveauté est une marque sur 100 km même si elle n’est pas très représentative car réalisée à Millau. J’essaierai d’entrainer un compère à ma suite pour une nouvelle tentative mais sur un terrain plus plat cette fois.
Je n’ai pas de référence sur semi, ni sur marathon cette année. On ne peut pas tout faire et je préfère de loin gambader en montagne.

100 km de Millau, ravitaillement de Creissels. Ambiance bal à neuneu.100 km de Millau, Arthurbaldur, Jean Mik, Tazounet et Michaël.

Bilan compétitions :

ChronoClassementClass. VH1
Pilat Winter Raidlight, le 24 janvier 2010
(33km, D+ 1040m)
4h14’59 »177/24661/85
Le Cross de la Feyssine, le 31 janvier 2010
(5150m)
20’52 »80/11433/50
Les Foulées Tassilunoises, le 7 mars 2010
(10km, D+ 30m)
41’04 »119/35133/88
Le Trail des Cabornis, le 14 mars 2010
(39km, D+ 2000m)
5h23’57 »144/205
Le Lyon Urban Trail, le 28 mars 2010
(39km, D+ 1550m)
4h27’55 »240/42386/135
Le Nivolet Revard, le 2 mai 2010
(49km, D+ 2546m)
8h03’14 »459/529146/173
L’Ultra des Coursières des Hauts du Lyonnais, le 15 mai 2010
(102km, D+ 4000m)
15h42′42/6023/27
Le Trail Verbier St-Bernard, les 3 et 4 juillet
(110km, D+ 6900m)
29h02’55 »141/15967/71
Les 100 km de Millau, le 25 septembre 2010
(100km, D+ 1180m)
13h04’52 »718/1309321/479
La LyonSaintéLyon, le 4 décembre 2010
(136km, D+ 3000m)
23h08′ (11h17′ + 11h51′)3613/40441197/1278
Le Cross des Papillotes, le 18 décembre 2010
(5190m, D+ 40m)
21’27 »103/14465/93

Mon trio de courses gagnant de l’année :

  1. Le Trail Verbier St Bernard.
    La montée à l’amas rocheux de Pierre Avoi depuis Verbier de toute beauté, la longue montée nocturne en solitaire à la cabane de Mille depuis Bourg St Pierre et ses traversées de torrents épiques, la terrible montée à La chaux depuis Lourtier, autant de souvenirs que je me remémore avec grand plaisir. Pourtant j’en ai c… !!!
  2. La LyonSaintéLyon.
    Au-delà du partage avec mes 7 compagnons de route, le plaisir de gambader dans les paysages enneigés et ensoleillés des monts du Lyonnais. Et quel retour ! Une édition exceptionnelle qui a toute sa place dans le tiercé de l’année.
  3. Le Nivolet Revard.
    J’ai longuement hésité … avec l’Ultra des Coursières mais le Nivolet l’emporte. Probablement le souvenir du passage du Pas de l’Echelle et la fierté d’avoir terminé une édition rendue particulièrement difficile par les conditions météo.


La LyonSaintéLyon, Killian, Jean-Michel, Thierry, Pierre, Cécile, Christophe, Jean-François et Reynald.

Bilan en image :

Kilométrage mensuelKilométrage hebdomadaire
Kilométrage fractionnéKilométrage synthèse
Sports entrainementsSports compétitions
Distances entraînementsDistances compétitions
DuréeDénivelés


La LyonSaintéLyon, une édition exceptionnelle … (crédit photo Fulgurex).

VTT :

20062007200820092010
Kilométrage total887 km692 km241 km150 km209 km
Kilométrage moyen49 km43 km30 km37 km42 km
Dénivelé total6 780 m2 317 m1 710 m2 540 m
Dénivelé moyen424 m290 m428 m508 m
Nombre de séances entrainement1816845
Durée totale entrainement51h01′41h09′15h48’8h47’18h56’

C’est le retour du VTT … En nette augmentation par rapport à 2009. Bon forcément ça fait doucement marrer quand on regarde les chiffres ! En 2011, les compteurs devraient être plus honorables du moins pour une activité sportive complémentaire. Je pense effectuer une séance de VTT par semaine lors de ma préparation générale et une longue voire très longue séance toutes les deux semaines lorsqu’il sera temps de se préparer aux longs trails de l’été.


La LyonSaintéLyon, Biscotte et Arthurbaldur. J’ai pris un sacré coup de vieux !

Bilan en image :

DuréeDénivelés
Share This