Arthurbaldur

Le songe d’une nuit d’hiver
Subscribe

Bilan Sportif Année 2011

janvier 29, 2012 By: Arthurbaldur Category: Bilan Sportif


Ultra-Trail du Mont-Blanc : le Val Veny depuis l’arrête du Mont Favre.

Course à pied :

2007 2008 2009 2010 2011
Kilométrage total 1 668 km 1 847 km 2 076 km 2 196 km 2 198 km
Kilométrage mensuel 139 km 154 km 173 km 183 km 183 km
Kilométrage hebdomadaire 32 km 36 km 40 km 42 km 42 km
Vitesse moy. entraînement 10 km/h 8,9km/h 8,2km/h 9,1km/h 8,4km/h
Dénivelé total 18 531 m 41 165 m 61 882 m 49 488 m 51 038 m
Dénivelé moyen 129 m 284 m 472 m 327 m 357 m
Nombre d’entraînements 144 145 131 151 143
Durée totale entraînement 148h41′ 169h11 178h46 172h33 187h52
Nombre de compétitions 7 8 13 11 10
Durée totale compétition 18h27′ 55h23′ 110h04′ 104h31′ 111h45′
Kilométrage compétitions 183 km 337 km 615 km 628 km 620 km
Abandon compétitions 0 1 3 0 2



Trail des 3 Châteaux : Grégory, Arthurbaldur, Joel et la Biscotte. Au p’tit matin avant la seconde épreuve.

Une saison 2011 en demi teinte

Après une LyonSaintéLyon 2010 épique passée à affronter la neige et la glace, j’avais repris l’entrainement assez rapidement par le cross des Papillotes (18 décembre) ! Une reprise un peu brutale pour ce qui est de l’intensité et probablement trop courte pour ce qui est du temps de récupération. Au cours de l’Hivernale des Coursières (16 janvier), des douleurs sont apparues dans le genou droit. Des douleurs peu intenses (pas assez en tout cas pour que je stoppe toute activité) mais suffisantes pour perturber ma saison 2011 en m’obligeant à diminuer mon volume d’entrainement et à supprimer de nombreuses séances de qualité.

Côté planification, ma participation au 24h de St Fons (9&10 avril) coincé comme un cheveu sur la soupe entre le Trail des 3 Châteaux (5&6 mars) et le Grand Trail 73 (21 mai) n’a pas facilité ma préparation et ma montée en charge pour l’UTMB.

Le Grand Raid 73 : à gauche, la vue sur la Dent d’Arclusaz en grimpant à la pointe de la Galoppaz. A droite, un Arthur fourbu à l’arrivée mais qui a gardé la banane. C’est le pied de courir.

Dans le même ordre d’idée, faire quasiment une compétition par mois (et on parle ici de compétitions conséquentes) est pour le moins incompatible avec un entrainement efficace. Le calcul est vite fait : compter deux semaines d’entrainement modéré pour faire du jus en amont de la compétition, une semaine de repos suivie d’une semaine de reprise tranquille en aval et un mois s’est envolé en fumée. Dans ces conditions, comment s’entrainer sérieusement ? Il est illusoire, pour moi en tout cas, de vouloir aborder une compétition de type trail long comme une séance d’entrainement.

Fatigue, blessure, manque d’entrainement … un cocktail d’une redoutable efficacité pour vous plomber les guiboles dans les montées aussi surement que 1 + 1 font 2. J’en ai subi les conséquences au Grand Trail 73. Après m’être trainé dans l’ascension du Mont Colombier, j’ai senti le souffle du serre-file sur ma nuque au Mont Pelat. J’ai bien failli abandonner à ce moment-là mais un sursaut d’orgueil m’a permis de terminer.

Grand Duc de Chartreuse : à gauche, en pleine ascension du Pas de Rocheplane (900 m de D+ sur 3km dès le départ de la course !). A droite, le passage de l’Aulp du Seuil, tout simplement magnifique.

Les choses n’ont fait qu’empirer par la suite lors du Grand Duc (26 juin). J’avais une forme du tonnerre en début de course mais cela n’a pas duré. Je me suis effrondé brutalement après Saint-Pierre d’Entremont (environ 7h40 de course), complétement cuit le père Arthur. Ma bonne volonté ne suffira pas cette fois. C’est avec 20 minutes de retard que j’atteindrai la barrière horaire du Sappey en Chartreuse.

Les deux mois qui me séparaient de l’UTMB n’ont pas été suffisants pour me refaire une santé et suivre un entrainement digne de ce nom. Et puis il y a eu cette chute en descendant du Pecloz lors d’un off dans les Bauges et cette grosse contusion à une côte flottante. Impossible de dormir sur le côté gauche, le moindre mouvement mettant en jeu la cage thoracique était une horreur. Je ne risquais pas d’aller gambader.
Je n’ai pas fait des étincelles à l’UTMB. A vrai dire mes temps de passage avec l’UTMB 2009 sont identiques à 2′ près jusqu’à Courmayeur mais avec une course bien différente. Une larve dans les montées qui se métamorphosait en bargeot dans les descentes. Après une descente de folie sur Courmayeur en 45′ chrono (contre 1h en 2009), j’ai eu le droit à une énorme défaillance dans la montée à Bertone. Le mental ne valait guère mieux que le physique. Résultat : un arrêt prématuré à Arnuva. Bon, pas de regret, je me suis quand même bien marré …


Ultra-Trail du Mont-Blanc : Barbie et Arthurbaldur au ravitaillement du refuge Bonatti. Nous savons déjà que c’est mort pour nous mais on ne va pas se laisser abattre pour autant.

Tout n’a pas été noir loin de là. Côté performance, j’ai réussi à tenir une allure de 3’59″ sur les 5150 m du cross de la Feyssine ce qui n’est pas si mal (pour moi) compte tenu des tournicotis et des quelques bosses particulièrement casse-pattes. Mais j’ai surtout pris beaucoup de plaisir à découvrir ou redécouvrir les paysages des Bauges, de la Chartreuse et des pays du Mont-Blanc.

J’ai consacré les 3 derniers mois de l’année à préparer la LyonSaintéLyon. J’étais loin d’avoir récupéré ma pleine forme lors de la reco du Grand Trail du Saint-Jacques en septembre mais c’était sur la bonne voie. Jean-Pierre Monciaux a eu la gentillesse de créer toute une série de plans d’entrainement pour la SaintExpress, la SaintéLyon et bien entendu la LyonSaintéLyon disponibles sur le site www.lyonsaintelyon.com. Après un break et une reprise progressive, j’ai suivi un des plans LyonSaintéLyon d’une durée de 8 semaines (5 séances par semaine).

Repos et entrainement sérieux. Bigrement efficace. J’en ai été le premier surpris au trail du Lison (23 octobre) en terminant 6′ seulement derrière l’ami Biscotte. Si peu d’écart entre nous deux, ça faisait bien longtemps … Cet état de grâce s’est confirmé à la LyonSaintéLyon. J’ai rarement été aussi en forme pendant une course. Je crois même que ça ne m’étais pas arrivé depuis février 2009 à l’occasion de la défunte Piste des Seigneurs entre Rodez et Millau. Résultat 2h de gagnées à l’arrivée sur le seul retour par rapport à 2010 et quasiment 3h par rapport à 2009. Mais surtout le plaisir de connaître de (très) longs moments d’euphorie sans retour de bâton ! Que du bonheur et une source de réflexion pour 2012 …


Les Bauges en Off : Ch’Ti Gone, Arthurbaldur, Arclusaz et Fildar au sommet de la dent d’Arclusaz.

Et puis l’année 2011 aura été particulièrement satisfaisante humainement parlant. Compétitions, offs et quelques bonnes séances d’entrainements, autant d’occasions de partager des moments agréables avec les compères et d’en découvrir de nouveaux (et nouvelles).

Du reste en parlant de off, je tiens à remercier à nouveau Arclusaz pour ce weekend choc dans les Bauges (les Bauges en Off). Mais non, je ne pensais pas à ma gamelle en parlant de choc. Je remercie également toute l’équipe d’Extra-Sport pour ce weekend passé sur les sentiers du Grand Trail du Saint-Jacques. Des moments très agréables à renouveler.

Partenariat Running Conseil

Une nouveauté de taille cette année : mon partenariat avec les magasins Running Conseil. Le bilan est plutôt positif. Arnaud m’aura donné un sacré coup de pouce tout au long de l’année et je n’ai pas été le seul à en profiter. Les coureurs de la LyonSaintéLyon et les participants au tirage au sort « Les Cabornis, c’est gratis ! » auront également profité de ce partenariat.

Un grand merci à toi Arnaud.

Bis repetita …

Les indicateurs 2011 sont à l’image de ceux de 2010. Kilométrage, dénivelé, durée … rien ne bouge vraiment, pas de manière significative en tout cas si ce n’est le nombre de ramassages de gueule en compétition mais ça je préfère l’oublier.


La Reco du Grand Trail du Saint-Jacques avec les compères de chez Extra-Sports : la Tour de Rochegude.

Bilan compétitions :

Chrono Classement Class. VH1
Hivernale des Coursières, le 16 janvier 2011
(17km, D+ 560m)
1h39’13″ 173/330 53/95
Le Cross de la Feyssine, le 6 février 2011
(5150m)
20’34″ 68/88 32/46
Le Trail des 3 Châteaux, le 5 & 6 mars 2011
(20km, D+ 600m et 34km, D+ 1000m)
1h55’47″ et 3h49’12″ 46/79, 48/79 et 43/79 (combiné)
Les 24h de Saint-Fons, les 9 et 10 avril 2011 144km 19/31 7/11
Le Grand Raid 73, le 21 mai 2011
(73km, D+ 5189m)
16h45’29″ 163/169 67/71
Le Grand Duc, le 26 juin 2011
(53km, D+ 3250m)
11h50’35″ Arrêt à la barrière horaire du Sappey
L’Ultra-Trail du Mont-Blanc, les 26,27 et 28 août 2011
(95km, D+ 5558m)
24h01′ Arrêt à la barrière horaire d’Arnuva
Le Trail du Lison, le 23 octobre 2011
(45km, D+ 1845m)
6h00’30″ 64/122 24/44
La LyonSaintéLyon, les 3 et 4 décembre 2011
(136km, D+ 3000m)
21h23 (11h31′ + 9h52′) 2736/4093 978/1343


24h de St-Fons : Biscotte et Arthurbaldur à quelques minutes du départ.

Mon trio de courses gagnant de l’année :

  1. La LyonSaintéLyon.
    La LyonSaintéLyon, c’est partager une passion commune avec d’autres camarades de jeu et la satisfaction de leur donner un peu de plaisir (sans prétention) en organisant ce off. Mais ce sont les moments de pur bonheur ressentis lors du retour qui m’ont décidé à placer cette longue balade dans les Monts du Lyonnais en tête de gondole. J’avais une de ces pêches. Complétement euphorique le père Arthur mais purée qu’est-ce que c’était bon !
  2. Le Trail du Lison.
    Un régal. Une organisation sans faille bien que nous participions à la première édition. Un parcours varié et ludique. Les organisateurs ont trouvé le juste équilibre entre portions roulantes et parties plus techniques. Des chemins plus ou moins larges, des singles tracks étroits et sinueux, des traversées de lapiaz périlleuses … Et en plus j’avais la pêche !
  3. Le 24h de Saint-Fons.
    Surprise, non ? D’autant que j’en ai vraiment bavé ! Le plaisir de la nouveauté, la découverte de l’effort sportif avec grand E. L’objectif ultime ici : avaler du km et ce n’est pas le paysage qui perturbera votre concentration. Reste à résister à la tentation du ravitaillement part trop présent et du tapis tout proche.


Trail du Lison : Arthurbaldur, Boucolas (un des organisateurs) et Biscotte sur le site d’arrivée à Nans-sous-Sainte-Anne.

VTT :

2007 2008 2009 2010 2011
Kilométrage total 692 km 241 km 150 km 209 km 324 km
Kilométrage moyen 43 km 30 km 37 km 42 km 46 km
Dénivelé total 6 780 m 2 317 m 1 710 m 2 540 m 3 385 m
Dénivelé moyen 424 m 290 m 428 m 508 m 484 m
Nombre de séances entrainement 16 8 4 5 7
Durée totale entrainement 41h09′ 15h48’ 8h47’ 18h56’ 19h54′

Bon, je pensais que j’allais pouvoir faire plus de VTT en 2011. Ben non, loupé pourtant ce n’est pas faute d’aimer ça. Alors forcément, les chiffres font toujours un poil rigoler. J’aimerais bien à l’occasion me refaire le parcours de la SaintéLyon en VTT …

Pour en savoir plus : mon carnet d’entrainement.


10 Responses to “Bilan Sportif Année 2011”


  1. Taz le Diable dit :

    C’est beau toutes ces infos :P
    Bravo pour cette belle saison, et vivement le mois de Septembre ;)

  2. Arclusaz dit :

    Encore une bien belle année : confirmation du kilométrage (ouf, tu as trouvé les 2 km qui manquaient pour battre le record 2010 !), amélioration du D+ et surtout le plus important maintien (voire amplification) du plaisir.
    En 2012, tu vas tout faire péter !

    Et bien sur, une année avec 2 passages dans les Bauges ne peut être qu’excellente ! Tiens, à ce propos, une mauvaise nouvelle : la route pour aller au Chalet s’est écroulée il y a un mois. Pour le moment pas de solutions, le chalet est hors d’atteinte par véhicule : va falloir se mettre à marcher !

  3. Luc Valzer dit :

    Bilan très sympa…
    En suivant ton exemple j’utilise depuis le début d’année « mon carnet » (luc25). Curieusement j’ai participé à ton trio gagnant auquel je peux ajouter l’UTMB !
    et comme dit Taz le Diable vivement le mois de Septembre.

  4. Arthurbaldur dit :

    @Tazounet
    Ouais vivement le mois de Septembre … Ca va saigner grave. Une vraie boucherie. On va retrouver des bouts de brioches éparpillés tout au long des gorges de l’Allier … :-P
    Reste juste à savoir qui jouera la brioche … :lol:
    De bons moments en perspectives. Ca fera du bien de te revoir amigo. :)

  5. Arthurbaldur dit :

    @Arcluse
    Tant que je pète pas le bonhomme ! :lol:
    Ecroulée ? :shock:
    Ben purée, pourtant c’était large … Un glissement de terrain ? Ca sent le portage à dos d’homme cette histoire. :?

  6. Arthurbaldur dit :

    @Luc
    Les grands esprits se rencontrent … on va dire que nous avons bons goûts. 8)
    Je viens de regarder ton carnet. Je vois que monsieur est déjà au taquet. Tu as prévu quoi à part le St-Jacques ? :-)

  7. Luc Valzer dit :

    Mars Trail de Gy près de chez moi puis Trail de la loue (Combiné 20km en nocturne puis 34 le lendemain)
    Avril : 24h de sT-Fons
    Juin : 6 jours d’Antibes
    Septembre St-Jacques
    Octobre ? 24h ou Lison ou Belfortrail
    Decembre LSTL ?
    Fevrier Off dans les Vosges ? ou j’avais un peu envie de courir dans la région lyonnaise Foulées San-Priotes ?? selon le temps et le programme familial
    + un petit off au Mont d’Or !!!

  8. yan42 dit :

    Un petit coucou en passant, je trouve que ça dort un peu sur AE, peut-être que je vais moins souvent aussi sur le site…? Bon j’espère que ça va!!! Il faut relativiser, il y a des déceptions, des conneries de faites mais de bonnes choses aussi, apprenons donc à relativiser, on a la chance de pouvoir continuer à faire ce que l’on aime. Je suppose que l’UTMB reste ta priorité majeure pour 2012, pour bibi ce sera Embrun, je vais enfin caresser le rêve…
    Et puis 2013 (année du quarantenaire… de quoi……………….de moi) devrait marquer un retour aux sources, ces sources en plein milieu de forêts, prés, à bientôt j’espère, bonne bourre!
    J’oubliais encore féloches pour la LSTL et son organisation, on m’a dit qu’elle devenait plus officielle en 2012, vrai/faux?

  9. Arthurbaldur dit :

    @Luc
    J’ai participé plusieurs fois aux 10km des Foulées San-Priotes. En ce temps là je maravais encore Oslo. Ce n’est pas que j’étais meilleur à l’époque mais juste qu’il débutait.
    Je viendrais te faire un p’tit coucou à St-Fons le temps d’un petit footing de récupération post Lyon Urban Trail.
    Sacré morceau Antibes, l’expérience doit être sympa à vivre. Tu feras coucou à la webcam. On pourra observer ton état de forme en live … :lol:
    Pour la LyonSaintéLyon, je ferai un mail aux anciens avant l’ouverture des inscriptions.
    Et pour le off, j’attends de connaitre les dispos de l’ami Biscotte … Je veux absolument le trainer sur mes terres.
    A bientôt en tout cas. :)

  10. Arthurbaldur dit :

    @Yan42
    Ne t’inquiète pas, je relativise pleinement …
    On se dit merde pour 2012, toi pour Embrun et moi entre autre pour l’UTMB.
    La LyonSaintéLyon devrait être une compétition officielle en 2013 pour le 60eme anniversaire de la SaintéLyon mais la route est encore longue … :)



Leave a Reply