L'Echappée Belle 2015

L’Echappée Belle ou l’apprentissage de la patience. Il en faut une sacrée dose quand on progresse à l’allure d’une mamie asthmatique : 1,91 km/h entre le Chalet du Léat et le Col de Morétan, 3 km/h de moyenne au final ! Avec la chaleur, je me suis pris un gros éclat, le genre maousse costaud qui vous cloue le popotin sur une touffe d’herbe dès lors que vous apercevez une parcelle d’ombre. Je ne vous dis pas la guéguerre entre mes neurones au ravito de Super Collet. Au choix : une délicieuse mousse bien fraiche en compagnie de JB qui venait de rendre son dossard ou bien continuer en mode larve for a long long time … ben oui 46 km restant à 3km/h de moyenne ça fait vachement réfléchir.

Finalement j’ai continué, faut croire qu’on est un poil maso ou surtout que les paysages sont beaux. J’ai bien fait, pas si con le cerveau, dès lors que le soleil s’est décidé à lâcher du mou la forme est revenue rapidement et la banane avec. Dans la descente des Férices, j’ai envoyé du gras. Je sais, ça va vous faire marrer avec une moyenne de 3 km/h, mais pourtant je vous le jure, un instant de grâce m’a transformé en véritable cabri. Quel bonheur de courir. En passant, on vous répète à longueur de temps que Belledonne c’est technique, que c’est impossible de courir … ben je vous le dis : y a pas plus roulant que les vingt dernières bornes. Du bonheur si vous avez suffisamment de niaque pour courir.

En 2016 je serai bien tenté par un départ de Vizille … Oh purée mais comment ai-je pu penser ça ne serait-ce qu’un instant ?!

Arthur finisher heureux de la Traversée Nord.
Temps 26:22:17 135/171 13/19 VH2.

PS : un énorme merci à Florent et à toute son équipe. Bravo.

Share This