Arthurbaldur

Le songe d’une nuit d’hiver
Subscribe

Archive for the ‘Ultra-Trail’

L’Echappée Belle (Ultra Traversée du Massif de Belledonne), les 30, 31 août et 1 septembre 2013

septembre 02, 2013 By: Arthurbaldur Category: Compétitions, Course à pied, Ultra-Trail

L échappée Belle 2013

Mauvaise donne …

L'Echappée Belle 2013
Les Lacs Roberts.

Magnifique … Je ne connaissais pas le massif de Belledonne si ce n’est dans sa version hivernale quand je m’élançais, skis alpins aux pieds, sur les pistes de Chamrousse ou des 7 Laux. Ambiance lunaire des paysages de haute montagne, sommets déchiquetés des grand pics, multiples lacs aux couleurs improbables … oui magnifique, sauvage et même quelque peu austère avec cette végétation pour le moins clairsemée.

140 km et 10000 m de dénivelé positif sur les sentiers (et bien souvent l’absence de sentiers) du massif de Belledonne, j’avoue avoir quelque peu sous-estimé la difficulté quand je me suis inscrit dès l’ouverture des préinscriptions pour cette première édition de l’Echappée Belle. A la lecture plus récente du roadbook et des récits des reconnaissances effectuées, j’ai pris conscience un peu tardivement que l’épreuve serait loin d’être une balade de santé. Hum, il était encore loin du compte le père Arthur !
(suite…)


Le Trail Verbier St-Bernard, les 7 et 8 juillet 2012

août 18, 2012 By: Arthurbaldur Category: Compétitions, Course à pied, Ultra-Trail


Les Lacs de Fenêtre.

Deux années après ma première participation, j’ai le plaisir de prendre à nouveau le départ du Trail Verbier St-Bernard. Je suis invité pour l’occasion. J’avais gagné un dossard l’année dernière en concoctant un slogan de mon meilleur cru pour l’épreuve : « Trail Verbier St-Bernard : si t’as du lard, perd-le au St-Bernard ! » Bon ok, je reconnais que ce n’étais pas d’une grand finesse mais qu’importe, grâce à cette gentille pochade et à la compréhension de mes nombreux amis Facebook, j’étais arrivé en tête du jeu concours proposé par les organisateurs.

110 km et 7000 m de D+, me voilà donc inscrit sur la boucle, l’épreuve reine du trail Verbier St-Bernard. En songeant au mur interminable qui sépare Lourtier et La Chaux dans les tous derniers kilomètres de course, j’ai quand même quelques doutes : mes amis sont-ils vraiment des amis …

Le Trail Verbier St-Bernard est un de mes objectifs principaux de l’année. Je me suis préparé sérieusement pour la balade. Pas mal de séances de qualité en début d’année avec des résultats satisfaisants au trail des Cabornis et au Lyon Urban Trail puis une montée en charge en volume au deuxième trimestre. Peu de compétitions histoire de préserver un maximum de fraicheur et d’appréhender le mieux possible la charge d’entrainement. Pas de bobos si ce n’est les quelques protestations de ma carcasse de vétéran inhérentes à l’augmentation de volume. Bref tout semble aller pour le mieux si ce n’est les conclusions tirées de ma récente participation au trail des Allobroges. J’ai suffisamment de cannes pour me faire plaisir dans les descentes les plus raides et pour relancer la machine sur le plat mais bon sang, qu’est-ce que je suis mou dans les montées ! Si je fais illusion dans les premiers crapahutes, je pédale rapidement dans la semoule avec la fatigue qui s’installe. Pas endurant pour deux sous sur ce type de terrain le père Arthur. C’est un poil inquiétant mais il est un peu tard pour corriger le tir, advienne que pourra.
(suite…)


The North Face Ultra-Trail du Mont-Blanc, le 26 août 2011

août 15, 2012 By: Arthurbaldur Category: Compétitions, Course à pied, Ultra-Trail


Col du Bonhomme. Fait pas bon être un mouton dans le coin !

Voilà, la parenthèse Chamoniarde est refermée, l’Ultra-Trail du Mont-Blanc est terminé. Une édition d’anthologie avec des conditions météorologiques difficiles (même si celle-ci n’avaient rien d’extraordinaire), un départ retardé, des parcours modifiés mais toujours autant d’émotions et d’images de sentiers, de cols enneigés, de sommets mythiques profondément gravés dans ma mémoire.

Certains vous diront : trop de monde, trop people, trop too much, d’autres que c’est trop cher, trop élitiste, que c’était mieux avant … Oui, peut-être, mais je ferme les yeux et les images défilent derrière mes paupières. Je suis dans le peloton au départ. Une foule dense s’est amassée sur la place et les trottoirs malgré la pluie et l’heure tardive. La musique remplit mes oreilles, ça crie, ça siffle autour de moi, j’égrène le compte à rebours à l’unisson avec 2000 coureurs. Des tremblements nerveux partent à l’assaut de ma colonne, atteignent mes épaules, descendent le long de mes bras. Je frissonne et ce n’est pas le fait de l’humidité ambiante …

Un clignement de paupières, changement de lieu, d’autres images apparaissent. Je progresse péniblement dans la pente sur un sentier boueux, le sommet du col n’est plus très loin. L’ambiance est minérale, le fond de la vallée perdu dans la brume, le sol recouvert de neige laisse peu de place à la verdure, pourtant un troupeau de moutons de plusieurs centaines de têtes est disséminé sur ce versant du Bonhomme, dans la froideur d’une nature sauvage et rude.

Les clignements se succèdent, leur fréquence augmente, les images se bousculent pour remonter à la surface de ma conscience. Quelques images fugaces d’une descente boueuse sur Saint-Gervais dans une nuit sans lune, la longue traversée de la région du lac Combal sous un ciel enfin dégagé de tout nuage, le panorama exceptionnel sur la face sud de la chaine du Mont-Blanc depuis l’épaule du Mont Favre, la bande de verdure paisible du Val Veny qui s’allonge loin devant et encore bien d’autres … Je reviendrai, oh oui, je reviendrai !
(suite…)