Arthurbaldur

Le songe d’une nuit d’hiver
Subscribe

Archive for the ‘Plan d’entrainement’

La LyonSaintéLyon 2010, Plan d’entrainement

octobre 16, 2010 By: Arthurbaldur Category: Course à pied, Plan d'entrainement

La LyonSaintéLyon 2010 approche à grands pas. Après un galop d’essai réussi l’année dernière (un peu moins pour Biscotte certes mais il avait une bonne excuse), nous remettons tout les deux le couvert en espérant entraîner à notre suite un maximum de fondus avides de partager avec nous cette passion commune qui nous anime : la course à pied. C’est beau hein ?

Pour me préparer à cette balade somme toute exigeante (tout de même 136 km et 3000 m de D+), je me suis concocté avec amour un plan spécial LyonSaintéLyon avec l’aide de mes compères du forum Athlète Endurance. Merci à Tazounet, Bourgui, Bubu, Gourdoda et Oslo pour leurs conseils et remarques avisés. Ce plan doit être considéré comme la suite logique de ma préparation pour les 100 km de Millau. Un objectif secondaire qui m’a permis de faire un point sur mes capacités du moment.

Millau 2010 c’est déjà du passé. La récupération est terminée, c’est loin d’être le cas pour le cr mais je dispose de peu de temps pour le rédiger. Ca ne va d’ailleurs pas s’arranger avec les balades en soirée que j’ai envisagées d’effectuer. Malgré un chrono décevant par rapport à mes prévisions, je suis plutôt satisfait de ma course notamment par ma capacité à courir longtemps. Certes, j’ai marché dans les côtes et parfois également sur le plat mais dans une proportion bien inférieure à ce que j’avais vécu lors de ma première LyonSaintéLyon. C’est bon signe pour la suite.
(suite…)


100 km de Millau 2010, Plan d’entrainement

août 22, 2010 By: Arthurbaldur Category: Course à pied, Plan d'entrainement

C’est la suite et c’est pour bientôt …

Voilà, le premier semestre 2010 s’est achevé avec ma participation au Trail Verbier St Bernard. Une première partie d’année relativement chargée en compétition. 8 compétitions, 387 km parcourus, 18 246 m de dénivelé positif pour 68 h de plaisir et probablement quelques minutes de galères vite oubliées. Cela m’aura permis de compléter ma collection de points pour l’UTMB 2011 en ajoutant 8 nouveaux points à mon escarcelle. Cela m’aura apporté également un peu de fatigue. Un manque de fraicheur physique que j’ai particulièrement ressenti pendant l’Ultra des Coursières et dans une moindre mesure à Verbier. J’étais curieusement en bien meilleure forme l’année dernière lors de ma tentative avortée à l’UTMB, Biscotte pourra en témoigner. Il faut croire qu’avec l’expérience, je suis devenu beaucoup plus prudent dans ma gestion de course. A défaut d’être performant, je termine ce que je commence et je me régale ce qui est quand même le principal, non ?

La deuxième partie de l’année sera nettement plus allégée en compétition même si les morceaux choisis sont assez éloignés de la cuisine nouvelle par leur volume kilométrique.

L’objectif principal sera la LyonSaintéLyon en décembre avec ses 136 bornes et ses 3000 m de D+. Moitié off, moitié compétition. Un condensé de tout ce que j’aime dans la course à pied. J’espère faire le retour sur Lyon dans de meilleures conditions cette année. Ce n’est pas tant le chrono qui m’intéresse mais le fait d’acquérir cette capacité de courir (très) longtemps avec un minimum de souffrance et un mental aux petits oignons.

Pour me préparer à cette échéance, j’ai choisi de participer aux 100 km de Millau. Une façon comme une autre de préparer mon corps à un effort de longue durée sur bitume et de travailler une allure lente et régulière qui fera merveille entre Saint-Etienne et Sorbier ou après Soucieu en Jarrest par exemple. A condition de bien récupérer mais j’aurai plus de temps pour le faire qu’après les Templiers. Pour être tout à fait honnête, je me suis inscrit avant tout pour passer un weekend sympathique avec mes compères Tazounet, Oslo et Jeanmik. L’occasion fait le larron.
Et puis je serai accompagné dans mon périple par l’ami Jeanmik qui s’est gentiment proposé dans le rôle du porteur dévoué. Une expérience intéressante assurément …
(suite…)


La LyonSaintéLyon 2009, Plan d’entrainement

octobre 03, 2009 By: Arthurbaldur Category: Course à pied, Plan d'entrainement

La Lyon-SaintéLyon 2009

Faudrait penser à la suite ma bonne dame …

Après une course au Nivolet Revard sans grand éclat (il parait que je me suis traîné dixit Biscotte), et mes deux ramassages de gueule maison à la Montagn’Hard et à l’UTMB, il est (grand) temps d’oublier ce second bloc compétitif de l’année 2009 et de passer à autre chose.
Attention, je ne regrette rien, je me suis fait plaisir, j’en ai pris plein les mirettes (plein les guiboles aussi) et je m’en suis quand même pas trop mal tiré côté performance au Lyon Urban Trail et à la Tonight Trail By Titan.

L’autre chose en question est composée de deux morceaux fort sympathiques : les Templiers (72 km, 3 200 m de D+) et la LyonSaintéLyon (138 km, 3 000 m de D+).
L’objectif principal étant de me confronter de nouveau à mes limites physiques ou/et mentales sur la LyonSaintéLyon. J’ose penser que ce sera plus simple que pour la Montagn’Hard et l’UTMB. Les barrières horaires sont plus larges. Ce sera toujours un truc à gérer en moins mais il ne faudra pas sous-estimer la balade. La distance est loin d’être insignifiante, le bitume sollicite plus les articulations et la météo, si elle n’est pas favorable, risque d’augmenter de façon considérable la difficulté.

Place au plan spécial LyonSaintéLyon …

Rien de bien révolutionnaire, le plan est dans la lignée du précédent. Des sorties longues avec des fractions à allure marathon en alternance avec des sorties encore plus longues en rando course. Ca c’est pour s’habituer au volume. Des séances de footing dans les pentes de Fourvière pour renforcer la musculature des guiboles et parce que j’aime contempler les lumières de la ville depuis les hauteurs de Lyon. De la VMA au stade de la Rhodia. L’objectif étant surtout de se débrider les jambes verrouillées par les longues séances à allure réduite.
Un petit footing pour éponger la séance et faire la liaison entre la séance de fractionné et la sortie longue. Je ne sais pas si cette préparation est optimale mais je me fais plaisir à enchainer les séances variées qui le composent. Déjà la semaine 4 …
(suite…)