Hyppodrome de la Tour de Salvagny

Annulé le 10 janvier du fait des abondantes chutes de neige qui ont paralysé la région, les Championnats du Rhône de Cross ont été reportés et ont pu avoir lieu finalement ce dimanche 17 janvier à la Tour de Salvagny. Grâce en est rendue à la municipalité pour la mise à disposition du site et aux organisateurs du comité du Rhône et du club organisateur (AC Tassin) pour leur volonté de maintenir les championnats départementaux.

J’espérais qu’une épreuve soit ouverte aux non licenciés, histoire de pourrir en toute courtoisie (on n’est pas des sauvages) un Didier ou un Jean-Pascal par-ci par-là, mais après renseignement pris auprès du club organisateur, j’ai la confirmation de ce que je craignais : la seule épreuve accessible au quidam sans licence est une épreuve non chronométrée de découverte de la marche nordique. Jouer avec mes bâtons sur un terrain dont le dénivelé est proche du zéro absolu … j’ai un peu de mal à me faire à l’idée. On oublie tout. Je me contenterai du rôle de spectateur et j’en profiterai pour admirer la foulée grâcieuse de ma fille aînée qui participera pour la première fois dans la catégorie Minime à une épreuve d’une longueur de 2510m. Ca pousse ces bouts d’choux !


La partie Nord du tracé et le sas d’arrivée.

Nous arrivons avec Claire une bonne heure avant le début des hostilités. Les championnats se déroulent sur les terrains de l’Hippodrome de la Tour de Salvagny ce qui permet de bénéficier des services et structures du site : toilettes, eau potable, gradins, parkings … Celui du nord est plein à craquer mais je me gare sans problème dans le parking au Sud-Ouest du site. Ca tombe bien il est plus proche des gradins.

Je commence à être au top pour assister mademoiselle sur ce type d’épreuve. Première chose, repérer les coach de l’AC Tassin histoire de récupérer le dossard qui va bien. Je commence par chercher la tente du club. Il y a bien celle de l’ASVEL à droite des gradins mais pas de tente tassilunoise. Ok, le groupe a pris de la hauteur et s’est installé sur la partie haute des gradins. Petit bonjour à Claude, un des entraîneurs de Claire et petite poussée d’adrénaline en cherchant désespérément l’étiquette personnelle à coller sur le dossard. Ca y est, reste à fixer le dossard sur le maillot du club … une épingle, deux, trois … top chrono. Pas mal, je progresse …

Hé ! Mais qui vois-je en train de gravir péniblement les quelques marches qui nous séparent encore ? L’ami Jean-Yves accompagné de madame. Il vient d’en finir à l’instant avec les 8780m de la course des vétérans. Le visage rosi par le froid, le bas du corps crotté, voilà un homme heureux d’en avoir terminé. Ce sera le tour de madame cet après-midi.

45 athlètes inscrites pour l’épreuve des minimes filles dont 7 pour l’AC Tassin.

L’heure tourne, plus que 30 minutes avant le départ. Il est grand temps d’envoyer Claire s’échauffer. J’en profite pour prendre quelques photos des lieux et aller tâter le terrain.
Tout cela me semble bien plat. Vous me direz, c’est toujours plus facile en tant que spectateur. Quand on est sur le parcours à ventiler comme un bœuf, on découvre toujours plus facilement les quelques faux plats qui font mal. Il y a de grands passages à découvert sur les terrains de sport et quelques passages sous les arbres qui bordent le site à l’est. Le parcours s’étend du nord au sud sur plus de 600m. Même en se positionnant sur le point le plus haut des gradins, on devine plus qu’on ne voit la partie la plus éloignée du tracé.

Les parcours du Championnat du Rhône de Cross 2010.
Le tracé de l’épreuve des minimes filles était composé des portions suivantes :

  • ABCDEA : 800m
  • ABCDFGEA : 1560m
  • A à l’arrivée : 150m

Je me contenterai de suivre le déroulement de l’épreuve sur la portion la plus proche du départ et de l’arrivée pour filmer au plus près les athlètes. Le départ est imminent. Des concurrentes font encore quelques accélérations sur l’aire de départ, les autres attendent patiemment sur la ligne de départ tandis que je me concentre, le doigt sur le bouton déclencheur de mon appareil photo.
Le juge s’assure que les coureuses soient désormais correctement positionnées derrière la ligne. Il y a toujours une tension palpable quelques secondes avant le départ comme un arc tendu sur le point de rompre … Oups, ça y est, c’est parti ! J’ai bien failli louper le départ.

C’est parti fort comme d’habitude. Quelques secondes de film et je me dirige en courant vers la partie Est du parcours. Le moins que l’on puisse dire c’est que le terrain est humide. En fait, il est même totalement détrempé et donne l’impression par endroit de courir sur une éponge gorgée d’eau. J’ai très rapidement les pieds trempés et mes bas de pantalon virent peu à peu au marron mais c’est pour la bonne cause.

[youtube p3WTYzuaebQ nolink]

Le peloton est déjà bien étiré 250 m à peine après le départ. Il faut voir comme les premières déboulent dans la partie boisée ! Claire est encore bien positionnée même si elle est légèrement en retrait par rapport aux deux premières filles du club. Les choses vont se gâter dès la fin de la première boucle de 800 m. Le moins que l’on puisse dire c’est qu’elle n’est vraiment pas à la fête. Son visage en dit long. Aie … Après coup, elle me dira avoir beaucoup glissé avec ses pointes de 12. Je n’avais pas plus long. Dommage.

Je vais louper une bonne partie du reste de l’épreuve. En courant d’un point à l’autre du parcours, mon sac à dos s’est ouvert et j’ai semé une bonne partie de son contenu en chemin. De quoi me mettre bien en forme pour la séance de fractionné prévue en soirée … ça défoule de jouer au hamster. 👿

C’est sans aucune surprise que je vois débouler en tête Vickie, l’extra terrestre de l’ASVEL, à la fin de la deuxième boucle avec une trentaine de secondes d’avance sur ses deux poursuivantes. Très pro. Il n’y a qu’à voir avec quel sérieux elle effectue son échauffement pour se rendre compte de son niveau d’implication.
Noémie et Diane du club arrivent respectivement à la 10eme et à la 14eme place. Quant à Claire, elle passe un peu plus tard devant moi à la suite d’une athlète de Villefranche qu’elle suivra paisiblement sur les 150 derniers mètres qui la séparent encore de l’arrivée.

La course a été dure et il semble que je n’ai pas réussi à transmettre tout à fait mon amour de la boue à ma descendance mais Claire s’en tire malgré tout honorablement avec une 26eme place pour 45 inscrites. De toute façon, c’est la faute du papou, il n’avait qu’à acheter des pointes de 15 … 😉

Les résultats complets : Championnat du Rhône de Cross. La Tour de Salvagny

Récapitulatif :

Claire :
Classement minime : 26/45
Distance : 2510 m
Temps : 13’52
Vitesse – Allure : 10,9 km/h – 5’31 »

Quelques photos :

Championnat du Rhône de Cross 2010
Share This