Arthurbaldur

Le songe d’une nuit d’hiver
Subscribe

Archive for the ‘Course nature’

Raid’L, le 13 octobre 2013

novembre 02, 2013 By: Arthurbaldur Category: Compétitions, Course à pied, Course nature

Raid'L 2013

17ème au classement, ça pète. Bon, sur 32 participants, c’est tout de suite moins extraordinaire. Cela dit, pour une première participation à un raid multisports, ça aurait pu être bien pire.

Côté course à pied (12,2 km et 300 m D+ en 1h06), je n’ai pas trop forcé. Un poil quand même sur la fin parce que je me sentais bien et que je n’ai pas résisté à la tentation de mettre un peu la pression à mes p’tits camarades de jeu.

Raid'L 2013

Côté VTT (24,6 km et 740 m D+ en 2h08) les choses ont été nettement plus compliquées. Faut dire qu’avec 70 km au compteur depuis janvier 2011 (oui, j’ai bien dit 2011) fallait pas s’attendre à des merveilles ! J’ai fait illusion sur la première moitié du tracé. Les cuisses piquaient un peu mais je serrais les dents dans les coups de cul et quel plaisir d’envoyer du lourd dans les descentes. Un vrai plaisir d’avoir un tout suspendu. Et puis tout d’un coup, plus rien dans les guiboles. Les cuisses version guimauve et l’estomac qui crie famine. Enorme fringale. J’envoyais toujours autant dans les descentes mais la moindre bosselette me clouait littéralement au sol. Dans Brut de Fleurs , il y a fleurs pour les sourires des jolies organisatrices du Raid’L mais purée, il y a aussi brut pour les difficultés du parcours VTT … Parait qu’il faut rouler un peu, ça aide !
Je pense n’avoir jamais autant goinfré à un ravito une fois passée la ligne d’arrivée ! Pensée pleine de reconnaissance de mon estomac à Cerise et Potiron, partenaire de l’épreuve.

Un petit mot sur la dernière réjouissance au programme : 1000 m en aviron qu’on pourrait résumer par : « un grand moment de solitude ». 5-6 mouvements bien exécutés, l’engin se met à filer, ouah c’est chouette ce truc, le pied … et pan, désynchronisation totale et hop une pelle qui reste dans l’eau, le truc qui se met à tanguer, à tourner … Aucune oreille délicate à portée de voix, heureusement ! J’ai fini par retrouver la terre ferme. Et bé, il y a du boulot, le bonus temps ce sera pour une autre fois. C’était sympa d’avoir pu essayer.

En tout cas, je suis vraiment content de cette matinée. Je reviendrai. Un grand merci les Brut de Fleurs, à bientôt.

Arthur. :)

Récapitulatif :
Course à pied :
Temps : 01h06’31 »
Distance : 14,20 km
D+ : 303 m

VTT :
Temps : 02h08’20 »
Distance : 24,60 km
D+ : 742 m

Classement : 17/32.
Classement homme : 15/24

Le site : Raid’L


Les Foulées Fleurinoises, le 22 septembre 2013

octobre 02, 2013 By: Arthurbaldur Category: Compétitions, Course à pied, Course nature

Les Foulées Fleurinoises 2013

Il est de ces courses auxquelles on ne pense pas forcément quand on prépare sa planification annuelle.
Peut-être est-ce dû à leurs caractéristiques plus modestes (distance, dénivelé) bien éloignées des grands rendez-vous montagnards de l’été, ou bien au manque d’exotisme des paysages de nos proches campagnes, ou bien encore à une communication sur l’événement plus limitée, faute de budget ou par volonté délibérée de conserver une épreuve à dimension humaine.

Et voilà qu’en bon larron vous profitez d’une occasion pour participer à l’une d’entre elles. La météo s’annonce bonne, les copains seront présents, bref vous auriez tort de vous priver, un peu d’exercice, c’est toujours bon à prendre !

Et là surprise! Cette petite course nature sans prétention se révèle à vous comme la plus précieuse des pépites. Quel bonheur ces Foulées Fleurinoises !
(suite…)


L’Hivernale des Coursières, le 16 janvier 2011

janvier 21, 2011 By: Arthurbaldur Category: Compétitions, Course à pied, Course nature

De mieux en mieux …

Alors là franchement, je peux vous dire qu’aux Coursières, ils savent accueillir. Ils ne font pas les choses à moitié chez ATOS. J’avais été plus qu’enchanté par mon expérience de l’Hivernale des Coursières en 2009 et tout autant satisfait par la version ultra l’année dernière mais ce dimanche mon curseur satisfaction a pulvérisé le mur du son dans sa progression vers les sommets … l’a même fait une grosse tache au plafond le bougre.


Jean-Yves, Nathalie et Oslo.

D’autant que cette journée était l’occasion de retrouver mes compères Oslo et Jean-Yves ainsi que Nathalie (madame Jean-Yves). Et puis que de monde rencontré sur cette course ! J’ai eu la surprise de revoir Patrovite qui effectuait sa reprise post LyonSaintéLyon sur le grand format. J’ai vu également Artich avec qui j’avais gambadé il y a presque deux ans déjà pour découvrir les terres de Mamanpat (Le Mont Luisandre et le Château des Allymes) et puis Martinev qu’on ne présente plus. J’ai fais un bon bout de chemin avec l’indispensable Arclusaz dernier garant en ce monde de la bonne orthographe du mot rubalise (il est hautement spécialisé cet homme-là). J’ai papoté également avec Stéphane, un coureur rencontré au ravitaillement de Saint-Symphorien-sur-Coise lors de l’Ultra des Coursières. Et puis ce fut l’occasion de nouvelles rencontres que ce soit pendant la course ou plus tard à l’arrivée. Des lecteurs du blog et même un candidat à la LyonSaintéLyon. C’est fort sympathique à vous de venir me saluer. Partager des moments conviviaux avec d’autres coureurs c’est bien là finalement le plus important dans notre pratique. Un grand merci à vous.
(suite…)